Qué es el nervio óptico y cómo funciona

Le nerf optique est chargé d’envoyer les signaux que l’œil perçoit jusqu’à notre cerveau. Le cerveau se charge alors d’interpréter ces signaux provenant des stimuli externes pour composer une image mentale de ce que l’individu est en train de voir.

Le nerf optique comporte environ 1,2 millions d’axones issus des cellules ganglionnaires de la rétine, qui se rassemblent comme un bouquet dans la partie la plus postérieure du globe oculaire. Dans la rétine, la couche la plus interne du globe, on trouve des cellules appelées photorécepteurs, qui transforment le signal lumineux en signaux électriques qui voyagent à travers le nerf optique. Les cônes sont les photorécepteurs qui permettent de distinguer les couleurs, tandis que les bâtonnets se chargent de distinguer les formes sous des conditions de faible luminosité.

Ces faisceaux nerveux sont accompagnés de vaisseaux sanguins qui le nourrissent et de tissu glial de support. À la sortie du globe oculaire, le nerf optique est recouvert par les gaines méningées et le liquide céphalo-rachidien, qui l’accompagne tout le long de son trajet à travers le système nerveux central.

La longueur totale de ce nerf est de 5 centimètres environ.

 

nervio optico_

Cet élément de l’œil est donc indispensable pour la vue car, même si le globe oculaire et toutes les parties qui le composent sont en parfait état (cornée, iris, cristallin, humeur vitrée, rétine), en cas de lésion du nerf optique la transmission de l’information jusqu’au cerveau sera interrompue et l’individu ne sera plus capable de percevoir les images.

Le tissu nerveux ne se reproduit pas et ne se régénère pas, c’est pourquoi en cas de mort des fibres du nerf optique, la perte de vision sera irréversible.

Une cause très fréquente de lésion du nerf optique est le glaucome, une maladie qui entraîne la mort des fibres du nerf optique dû à l’augmentation de la pression de l’œil, ce qui altère la vision qui devient opaque et réduit le champ visuel, pouvant aboutir à la cécité.

Une autre cause de perte de vision grave est la neuropathie optique ischémique, la mort des faisceaux du nerf optique par manque d’irrigation, dû à une défaillance du flux sanguin. Le nerf optique peut également être endommagé par des maladies du système nerveux central (sclérose en plaques, tumeurs, vascularite) et pour d’autres causes: toxiques, exposition à la radiation, génétiques, médicamenteuses ou suite à un traumatisme.