Le 2 juillet l’Espagne et le Portugal, pays voisins qui entretiennent d’étroites relations, ont tenu la première réunion de Retina Ibérica. Cette idée est née et a été menée à bien par le Dr Angela Carneiro et le professeur José María Ruiz Moreno avec la collaboration enthousiaste des directions de la SERV (Société espagnole de la rétine et du vitré) et de la Société Portugaise d’Ophtalmologie (SPO) et le Groupe portugais de la rétine et du vitré, réalisé en vertu de la signature d’un accord entre les deux sociétés.

Retina Ibérica aura un caractère biennal et se tiendra en alternance dans différentes villes espagnoles et portugaises. Le partage de connaissances qui a lieu dans ce type de rencontres permet de stimuler grandement la recherche et le développement de l’ophtalmologie.

Des thèmes importants et actuels furent abordés en présence de 120 spécialistes en pathologie rétinienne, tels que le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, l’œdème maculaire diabétique, les dernières techniques chirurgicales et les progrès en matière d’image comme l’angio OCT, qui permet d’obtenir des images de grande qualité et des détails des plexus vasculaires sans besoin d’injecter un produit de contraste. Chacune des tables rondes a disposé de deux animateurs et de six intervenants dans un nombre équitable entre l’Espagne et le Portugal.

Le directeur médical de Vissum et Président de la société espagnole de la rétine et du vitré, le professeur José María Ruíz Moreno, a été responsable d’assurer les conférences d’ouverture et de clôture.