salud visual y conduccion

Avant de prendre le volant, chaque conducteur doit connaître son état de santé oculaire.

Pour circuler à grande vitesse en voiture, il faut voir les choses à vive allure, c’est pourquoi il est conseillé de conduire à une vitesse inférieure.  L’œil doit s’adapter rapidement à un environnement que la vitesse change plus vite que sous des conditions normales comme en marchant ou en courant.

Lorsqu’on conduit, le temps de réaction face à un stimulus doit être aussi petit que possible, ce que tous les conducteurs ne savent pas faire. D’après une étude de l’Université polytechnique de Catalogne, près de 26% des conducteurs présente des problèmes de vue au volant.

Pendant la nuit, l’ac
uité visuelle au volant baisse de près de 70%

Mais savons-nosalud-visual-y-conduccionus réellement à quel moment la conduite devient plus difficile? Naturellement, la réponse est pendant la nuit. À ces heures de plus faible visibilité, l’acuité visuelle au volant baisse de près de 70%, tandis que la fatigue et la sensibilité aux éblouissements augmentent. En outre, comme l’affirme la Direction générale de la circulation routière, la gravité des accidents de la route augmente considérablement pendant la nuit, plus précisément de 20h00 à 7h00 du matin.

 

Une recherche de l’Université Complutense révèle également que conduire la nuit demande une plus grande prudence au volant, car à ces heures les contrastes sont plus faibles, ce qui altère le sens de la profondeur et du mouvement des objets qui se trouvent sur la route.

Les éblouissements et la « myopie nocturne » sont responsables de nombreux accidents

Les éblouissements sont une autre cause grave d’altération de la conduite. Les personnes aux yeux clairs sont particulièrement sensibles à la lumière en raison de la plus faible quantité de mélanine de leur iris. Ces personnes sont plus enclines à être éblouies que d’autres personnes. Les examens de conduite réalisés en Espagne n’obligent pas à vérifier la sensibilité du conducteur à l’éblouissement, contrairement à d’autres pays où cela est obligatoire.

Mais l’éblouissement n’est pas la seule cause d’accidents ; la « myopie nocturne » est présente chez de nombreux conducteurs. Cette « myopie transitoire » consiste en une difficulté à voir nettement les objets pendant la nuit, alors que ces personnes présentent une vue normale pendant la journée.

On sait qu’en Espagne 25,7% des Espagnols de 18 à 30 ans ne se sont jamais soumis à un examen de la vue. Chez Vissum nous recommandons de passer un examen au moins une fois par an afin d’éviter de futurs problèmes de vue et des ennuis inutiles au volant.