que-es-la-terapia-visual

On dit qu’une personne souffre d’un œil paresseux ou d’amblyopie lorsqu’un de ces yeux, ou les deux, présentent une vision amoindrie. Il s’agit d’un retard dans le développement de la fonction visuelle, qui peut être causé par des lésions, des maladies de l’œil ou des voies optiques, des défauts de réfraction (myopie, hypermétropie, astigmatisme) ou un strabisme.

En cas de lésions oculaires, lorsque l’enfant présente une lésion dans un œil, sa vision sera temporairement amoindrie et son traitement devra consister à traiter cette lésion. Plus la vision est touchée et plus le temps passe sans traiter le problème, plus les chances d’être atteint d’amblyopie ou d’œil paresseux augmentent.

 

 

 

 

 

Toutefois, les causes les plus courantes d’œil paresseux sont les fortes corrections et les strabismes, qui apparaissent chez des yeux sains et empêchent leur bon fonctionnement. Parmi les défauts de réfraction (myopie, hypermétropie ou astigmatisme), l’astigmatisme est la cause la plus fréquente d’œil paresseux chez l’enfant, notamment en cas d’écart de correction d’un œil par rapport à l’autre. C’est pourquoi il s’avère important de vérifier la correction des lunettes des jeunes enfants, car une rectification à temps assurera un développement visuel correct.

ojo vago

Le strabisme est une autre maladie pouvant causer l’amblyopie. Si un enfant présente une déviation des yeux dans laquelle un œil reste aligné tandis que l’autre est dévié, l’œil dévié génère un mécanisme de compensation de cette situation anormale pour éliminer l’image vue par l’œil dévié. Il s’agit d’une forme d’amblyopie par suppression de l’image de l’œil dévié. Il existe de nombreux types de strabisme et il s’avère important de détecter et de traiter à temps ceux qui interfèrent le plus dans le processus visuel.

La thérapie visuelle est un ensemble de techniques enseignées qui aident au processus de rééducation de l’œil paresseux en travaillant des aspects monoculaires comme le changement d’objectif entre distances, l’objectif maintenu, les mouvements oculaires, la coordination œil-main et des aspects binoculaires (exercices basés sur l’utilisation des deux yeux à la fois), en renforçant les mécanismes qui participent à la correcte vision binoculaire.

Poser un diagnostic correct est fondamental afin de distinguer les amblyopies dues à un défaut de correction ou à un strabisme et la baisse de la vision pour des causes organiques ou pathologiques.

 

María García