jules gonin

La Dr Marta Figueroa a participé le week-end dernier à la trentième rencontre du Club Jules Gonin qui s’est tenue à Bordeaux. Cette réunion internationale convoque ses membres tous les trois ans, un groupe réduit d’experts de la rétine qui présente des nouveautés en matière de traitement des maladies de la rétine.

La Dr Marta Figueroa a été invitée à animer une table ronde sur le thème de la rétine chirurgicale et a présenté ses résultats sur le nouveau traitement des trous maculaires chez des patients atteints d’une forte myopie. Ces trous maculaires sont plus difficiles à fermer que ceux qui surviennent chez des patients qui ne sont pas myopes, et à l’heure actuelle différentes techniques chirurgicales sont en cours d’étude avec des résultats initiaux très prometteurs.

Un peu d’histoire: Jules Gonin fut un ophtalmologue franco-suisse qui dans les années vingt du siècle dernier développa grandement la chirurgie de la rétine, une spécialité qui connaissait un faible taux de réussite par rapport à la chirurgie des cataractes. Plus précisément, il considéra que les ruptures rétiniennes étaient la cause, et non pas la conséquence, des décollements de rétine, et commença à les traiter avec des techniques de cautérisation. Son apport à la chirurgie des décollements de rétine a été décisif. Tous les quatre ans, l’International Council of Ophthalmology accorde la Médaille Gonin aux grands accomplissements en ophtalmologie.