Ojo seco, ¿por qué afecta más a las mujeres? Frotarse los ojos

La sécheresse oculaire est une affection chronique du fonctionnement des larmes et de la surface oculaire, qui peut être due à de multiples causes et touche environ 15% de la population mondiale.

Les patients souffrant de sécheresse oculaire présentent les symptômes suivants: sensation d’un corps étrange dans les yeux, irritation, vue trouble, photosensibilité, yeux rouges, picotements et larmoiements. Dans les cas les plus extrêmes, l’absence de larmes peut entraîner des troubles sévères tels que douleurs, perte d’acuité visuelle et petites lésions de la cornée.

Les femmes sont plus enclines à souffrir de sécheresse oculaire en raison des changements hormonaux causés par des circonstances telles que la grossesse, la prise de contraceptifs oraux et la ménopause. On estime que la production de larmes baisse de près de 60% avec l’âge.

 

Ojo seco, ¿por qué afecta más a las mujeres?

Pour traiter l’affection des yeux secs, on utilise dans un premier temps des larmes artificielles. L’ophtalmologue choisira les plus adéquates selon le cas et les caractéristiques spécifiques du patient.

Les différents types de larmes se distinguent selon plusieurs facteurs tels que la composition en électrolytes, l’osmolarité, l’osmolalité et la viscosité, qui présentent des différences quant à la durée de la pose, l’interférence avec la vision et l’efficacité, en visant à réduire la dose de gouttes dont le patient a besoin.

La composition des larmes a une influence sur la durée de la pose. Ainsi, les larmes qui doivent être posées pendant plus longtemps présentent une composition à base d’hyaluronate, suivies des larmes de cellulose et, en dernier lieu, des larmes à composition synthétique. Au contraire, en ce qui concerne l’interférence à la vision, les larmes qui interfèrent le moins sont à composition synthétique, à l’opposé des larmes à base d’hyaluronate qui interfèrent le plus.

Le fait que la larme comporte ou non des conservateurs, ce qui a un impact sur sa tolérance, est un autre aspect important de sa composition. Celles qui ne comportent pas de conservateurs sont à privilégier étant donné qu’elles altèrent beaucoup moins la surface oculaire, déjà endommagée par les yeux secs.

Dr. Vicente Ortuño